*Ne s'applique pas à toutes les eaux minérales
** Dans le cadre des fluctuations naturelles

D’origine souterraine, ce produit naturel est à l’abri de toute pollution. Lorsqu’elle jaillit de la source, l’eau minérale naturelle est microbiologiquement irréprochable: c’est ce qui fait sa pureté originelle. Par ailleurs, elle contient naturellement des minéraux et oligoéléments importantes dans l'alimentation. Selon l’ordonnance du DFI sur les boissons, la composition de ces micronutriments doit par ailleurs être stable dans le temps. L’ordonnance du DFI stipule par ailleurs que rien ne doit être adjoint à l’eau minérale à l’exception de gaz carbonique. En revanche, pour des raisons optiques ou gustatives, l’arsenic, le fer, le soufre le manganèse peuvent en être éliminés. Le producteur doit mentionner sur l’étiquette la nature et la quantité des minéraux que contient une eau. Pour éviter toute contamination, l’eau minérale doit être obligatoirement embouteillée à la source. Elle fait en outre l’objet de plus de 200 contrôles officiels. Ce n’est qu’à l’issue de ce long processus qu’elle peut être officiellement désignée comme «eau minérale». En fonction de sa composition en minéraux, son goût peut varier de léger à prononcé, d’élégant à affirmé.
Pour en savoir plus sur l’eau, c’est par ici.
 

L’eau courante est aux deux tiers d’origine souterraine. Le tiers restant est prélevé dans des rivières, des lacs naturels ou de barrage, ou encore extrait du sol des rives puis filtré. Cette eau brute peut être modifiée et traitée par divers procédés mettant en œuvre au total environ 90 adjuvants et produits chimiques autorisés.
Les exigences microbiologiques et chimiques sont régies par l'ordonnance du DFI sur l'eau potable et l'eau des installations de baignade et de douche accessibles au public
(OPBD). Pour que l’eau courante puisse être utilisée comme eau potable, mais aussi en cuisine, pour le ménage, la lessive, etc. sans encrasser les canalisations, elle est peu minéralisée. Elle parvient dans les foyers grâce à un vaste réseau de canalisations. Les compagnies des eaux garantissent la qualité de l’eau jusqu’au raccordement de chaque bâtiment. Ensuite, jusqu’au robinet, c’est au propriétaire qu’incombe la responsabilité de l’hygiène des installations.
Pour en savoir plus sur l’eau, c’est par ici.

L’eau de source est une eau d’origine souterraine. Elle est généralement embouteillée directement à la source. Contrairement à l’eau minérale naturelle, l’eau de source n’est pas toujours naturellement pure et potable. Lors de son traitement, elle est souvent soumise à des procédés de purification avant d’être embouteillée et livrée dans nos supermarchés.